Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jaz Parks, tome 2 : Mord la poussière de Jennifer Rardin

18 Août 2012 , Rédigé par Cassiopée Publié dans #Livres

http://ressources.bragelonne.fr/img/livres/2011-10/1110-jaz2.jpg

Jaz Parks

Tome 2 : Mord la poussière

Je Jennifer Rardin

Edition : Milady

Sortie le 21 Octobre 2011

Format poche / 416 pages / 8.20€

Présentation de l'éditeur :

J'ai plusieurs cordes à mon arc : assassin pour le compte de la CIA, ceinture noire de taekwondo, danseuse du ventre... OK, la dernière c'est juste une couverture pour ma mission actuelle. Je dois récupérer un prototype d'armure issu de la biotechnologie, en tuant le maniaque qui l'a volé. A savoir Chien-Lung, un vampire obsédé par les dragons, invulnérable tant qu'il porte cette cuirasse dernier cri... c est-à-dire en permanence.
Et puis il y a les Pillards, des monstres venus de la nuit des temps qui tuent des innocents pour dévorer leur âme. Le seul hic, c'est que je peux détecter leur présence. Alors eux non plus ne vont pas tarder à vouloir... ma mort.

 

Mon avis :

C'est avec plaisir que j'ai retrouvé Jaz agent de la CIA qui oeuvre pour préserver la sécurité de la population en tant qu'agent de la CIA.

Le titre colle à merveille de ce qui attend Jaz dans cette aventure ! On peut le dire elle mord bien la poussière !

 

Jaz se remet à peine de sa précédente mission (voir tome 1), après 3 semaines de vacances, et doit déjà arrêter une menace plus qu'impressionnante. En effet, une super armure a été volé qui rend quasiment invulnérable la personne qui la porte. Bien sur Edward Samos est derrière tout ça et va mettre pas mal de bâtons dans les roues de notre agent. Dans le même temps les Pillards, créatures démoniaques qui s'emparent de l'âme des gens, rodent et sèment les cadavres.

Mais heureusement Jaz est secondée de ses nouveaux acolytes, c'est à dire de Cole nouvellement engagé par la CIA, Cassandra la médium et bien sur Bergman le génie des technologies et qui est aussi l'inventeur de la dite armure. Et surtout n'oublions le beau patron de Jaz : Vayl, toujours présent et plus encore maintenant que de nouveaux liens les lient en tant que sverhamin et avhar.

 

Fidèle au premier tome, on y retrouve courses poursuites, espionnage, combats, le tout entrecoupé de débriefing et de mise au point de gadgets pour arriver à leurs fins, ainsi que de passages à l'hôpital... Oui, voilà Jaz Parks c'est surtout beaucoup d'action le tout dans un univers ou les alterhumains (personnes ayant des caractéristiques magiques/supernaturelle) sont monnaies courantes.

J'ai trouvé la mission drôlement bien menée, car à un moment donnée quand on comptait tous les éléments qui se dressaient sur leur route, leurs puissances destructrices et leur quasi invulnérabilités, je me demandais comment Madame Rardin allait faire pour trouver une solution à tout cela. Eh bien, elle s'est drôlement bien débrouillé, car elle a réussi à lier tous les éléments afin que la mission garde un semblant de cohérence. Bon j'avoue que les gadgets de Bergman et la magie de Cassandra sont drôlement bien pratiques et évitent beaucoup de soucis.

 

C'est leur première mission tous ensemble et il y a des frictions ! Des conflits à gérer et tout le toutim. Jaz se révèle être le pilier central, celle qui apaise les tensions plutôt que celle qui les créer. Ça change des autres héroïnes qui sont plutôt du genre à mettre le feu aux poudres. Malgré tout Jaz garde son franc parlé et ses petits délires personnels qui nous font bien rire !

Mais elle a aussi ses démons personnels qui la rattrapent... Au fond s'est-elle réellement remise de ce qui est arrivé à son fiancé et ses amis les Hellsinger? Et quelles seront les conséquences? Bon pour cette problématique, l'idée était bonne, mais je trouve qu'elle a été un peu baclée sur la fin...

 

Enfin, parlons de la partie croustillante : Jaz et Vayl. Et oui, déjà dans le tome 1, leur relation commencait à dépasser celle du simple patron et de l'employée. Dans ce second tome, leur relation reste toujours à la limite du professionnelle (argh !) mais leurs liens se renforcent et laissent présager que cette frontière va vite être abolie (ouf !). On en apprend très peu, voir quasiment rien, sur le lien sverhamin et avhar. J'espère que l'on en apprendra plus dans les tomes suivants.

 

Voilà ! En somme, un second tome tout en action,points de sutures et répliques cinglantes ! Si vous avez aimé le 1, foncez acheter le 2, vous vous régalerez !

Partager cet article

Commenter cet article