Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le cycle des âmes déchues, tome 1 : Le Mal en la Demeure de Stephane Soutoul

14 Octobre 2012 , Rédigé par Cassiopée Publié dans #Livres

http://www.editionsdupetitcaveau.com/images/malmoyen.jpg

Le Cycle des âmes Déchues

Tome 1 : Le Mal en la Demeure

de Stephane Soutoul

Edition : Le Petit Caveau

Sortie en juin 2010

Moyen Format / 138 pages / 11.90€

Présentation de l'éditeur :

Sur les terres reculées du domaine de Kreuzburg, une ombre étend son influence maléfique jusqu'entre les murs du manoir Kraemer. Afin de préserver les siens d'une menace plus funeste encore que la mort, le maître des lieux n'a d'autre recours que demander l'assistance d'experts en vampirisme. En ce crépuscule du XIXe siècle, la famille de Lacarme, un clan issu d'une longue lignée d'érudits en occultisme et surnaturelle, fait figure de référence dans la chasse aux nosferatus.

Lorsque Gerald de Lacarme arrive en Allemagne, il est cependant loin de se douter de la sombre aventure qui l'attend. Car le mal qu'il est censé combattre rôde déjà dans les couloirs de la demeure, insidieux, impie… Surtout, il y a la belle Marion Kraemer, si mystérieuse, qui lui chavire le cœur à en perdre la raison. Partagé entre ses tendres sentiments et l'importance cruciale de sa mission, le jeune homme va s'immerger dans le plus terrifiant des cauchemars…

 

Mon avis :

Petit par la taille mais fort par l'écriture. C'est mon topo après la lecture de ce roman écrit par Stephane Soutoul dont j'avais entendu beaucoup de bons échos.

 

Gerald aîné de la famille de Lacarme, famille spécialisée dans les problèmes ésotériques, est envoyé en Allemagne où un ami de son père a des ennuis avec des créatures démoniaques. Arrivé au domaine de Kreuzburg il y fait la connaisse de Marion Kreamer fille de la famille. Il va mener son enquête pour découvrir quel est le mal qui sévit en ces lieux.

 

L'histoire en elle même est intéressante sans chercher dans l'originalité. On voit rapidement et on comprend vite ce qui se passe (même avant Gérald qui a... ahem... d'autres préoccupations à l'esprit xD).

C'est un récit qui s'inscrit dans le registre sombre du vampire. Pour les amoureux du genre vampirique d'origine, le vampire de Bram Stoker, créatures démoniaques vouées à l'enfer, dangereuses et séductrices, vous serez comblés. Ce n'est pas une jolie histoire où tout est bien qui fini bien et où tout est rose.

 

La richesse de l'oeuvre se trouve dans la plume même de l'auteur. Son écriture est d'une grande richesse, au langage soutenu, ce qui nous permet de nous évader complètement dans cet univers.

Il y a peu de dialogue, l'histoire est toute en descriptions et sensations. En lisant les lignes, on est vraiment transporté dans ce domaine au milieu de la forêt, où tout est sombre, lugubre même. L'endroit nous fait frissonner, on s'inquiète avec Gerald, on a peur avec lui, on ressent vraiment les sensations du héros tellement le transport dans ce livre est complet. Il arrive à toucher tous nos sens et plus particulièrement la vue, le touché et l'odorat.

 

Quand je me remémore ma lecture en écrivant les lignes de cette chronique, je ne revois que des images sombres, poussiéreuse, avec de légères touches de lumières blafardes dispensées par de petites bougies, un vieux château et des bois sombres dans lesquelles on ne distingue rien et qui pourrait abriter des créatures dangereuses. Aucune couleur ne transperce ce monde aux allures gothiques.

Je ressens la saleté et le dégoût, en me rappelant certaines scènes (Brrrr). Je me rappelle l'inquiétude lors de certains passages, mais aussi de la peine pour d'autres. J'ai rarement été aussi immergé dans un livre.

Tellement plongée dans l'histoire, il m'est même arrivée de faire des commentaires à voix haute afin d'exhorter le héros ou son entourage à agir de tel ou tel manière, avant de me ressaisir et de me dire de me calmer car bon voilà quoi, ils ne peuvent pas m'entendre xD

 

Voilà, c'est un livre qui se déguste comme un bon chocolat de qualité. On l'apprécie on le savoure mais on ne le dévore pas.

 

Il y aura plusieurs tomes à ce cycle, cependant on peut aisément s'arrêter au premier qui a une fin. Le récit est suivit d'une nouvelle sur un autre personnage de la famille et qui peut servir d'introduction au tome 2 du Cycle des âmes Déchues. Dans cette nouvelle on en apprend beaucoup sur la famille des de Lacarme.

 

Donc en somme un livre dans le genre vampires sombres et dangereux. Un récit qui nous transporte dans cet univers à l'écriture incroyable et qui arrive à toucher tous nos sens et à nous faire frissonner de la tête aux pieds.

 

 

Partager cet article

Commenter cet article